Posté le Dimanche 11 septembre 2011

Situé sur le chemin de pèlerinage de Chartres au Mont Saint-Michel, labellisé itinéraire culturel du Conseil de l’Europe, notre projet consiste en la création d’un gîte de charme de qualité environnemental.

Dans le cadre de cette paisible maison de village, notre ambition est de faire partager à nos hôtes notre passion pour le patrimoine naturel et culturel du Perche.

lelogisdesainthilaire @ 13:29
Enregistré dans Non classé
Métamorphose

Posté le Vendredi 26 août 2011

dsc01091.jpg

La dernière couche d’enduit a été appliquée sur la façade avant.

facadearriere.jpg

Enduits de la façade arrière totalement refaits.

lelogisdesainthilaire @ 16:18
Enregistré dans Non classé
Là, ça a bardé

Posté le Jeudi 25 août 2011

dsc0120.jpg

La remise en parpaings a été recouverte en bardage. A venir : pose d’un toit végétalisé.

lelogisdesainthilaire @ 16:42
Enregistré dans Non classé
Passé recomposé

Posté le Mercredi 13 juillet 2011

yesyes.jpg

Pas de repos pour les braves.

Les menuiseries sont en place.

Belleville a repris des couleurs.

Vert doux légèrement laiteux tirant sur le jade pour les fenêtres ;

vert-gris tendre rabattu pour la porte.

Une palette de tendances conforme aux recommandations du référentiel couleurs du Parc du Perche.

maintenant3.jpg

Encore une étape de franchie.

Belleville se transforme, respire.

Fenêtres restituées, lucarnes à fronton, gouttières nantaises.

De quoi ne pas laisser indifférents les passants.

couverture.jpg

p1140160.jpg 

futurbbnow.jpg

p11304291.jpg

etape1.jpg

 Un premier coin du voile est levé.Après 30 ans d’asphyxie sous une épaisse gangue de ciment, la façade retrouve une certaine respiration.Deux jours de long et laborieux piquetage ont révélé un bel appreillage régulier de moellon calcaire.Les vestiges des deux anciennes fenêtres de gauche apparaissent désormais distinctement, tandis que des arcs de décharge, eux aussi soigneusement appareillés, viennent soulager les massifs linteaux de pierre. 

p1120908.jpg 

Le projet de restauration vise à redonner à cette maison une façade aux proportions harmonieuses. Les travaux consistent, d’une part, à rétablir, à gauche de la porte d’entrée, les deux fenêtres d’origine, et d’autre part à aménager les combles en les éclairant de deux lucarnes à fronton.

Les ouvertures seront traitées en pierre de taille. Un enduit traditionnel à la chaux aérienne naturelle sera appliqué en trois couches, à la truelle, jusqu’à obtention d’un enduit lissé de couleur ocre clair.

La porte, les fenêtres et les volets seront peintes dans une palette de nuance grise de type RAL 8500, telle que recommandée par le référentiel couleurs notamment élaboré avec le Parc naturel régional du Perche. La tonalité exacte n’est cependant pas encore arrêtée. Elle sera déterminée une fois l’enduit à la chaux complètement sec, afin de trouver la meilleure cohérence et harmonie colorimétrique possible.

lelogisdesainthilaire @ 21:29
Enregistré dans Travaux
Côté jardin

Posté le Lundi 11 juillet 2011

dsc0373.jpg

Gazon semé. Plantation de 27 plantes et arbustes (démarche zéro pesticides).

p11508231.jpg

Novembre 2010 : après arrachage thuyas, poteaux ciment et grillage.

dsc0369.jpg 

28 pieds de charmille ont été plantés cet hiver (baliveaux de 3 mètres). 

Menuiseries ouvertures arrières entièrement refaites (chêne de Bellême).

p1160365.jpg

Buisson de roses, hydrangea petiolaris et cornus commencent

à apporter leur touche d’intégration végétale au fournil.

p1160397.jpg

Richelieu, coq frisé Bentam de Pékin, vient de rejoindre la basse-cour.

lelogisdesainthilaire @ 20:08
Enregistré dans Non classé
Visite intérieure

Posté le Dimanche 15 mai 2011

dsc0374.jpg

 La grande cheminée en cours de restauration.

p1080900.jpg

 Mars 2009 : au moment de l’achat.

p11402751.jpgp1160372.jpg

La souche de cheminée en cours de reconstruction. Les derniers rangs de briques ne sont pas encore montés.

grandsalon.jpg

Le grand salon. Enduits à la chaux terminés. Radiateurs posés.

p1160015.jpg

La porte du dressing en cours d’ouverture.

dressing.jpg

L’accès au dressing est à présent possible.

chambremiquelots.jpg

Janvier 2011. Début de la campagne d’isolation (charpente, mur, soubassement…).

dsc0056.jpg

Avril 2011 : Isolation terminée. Placage effectué. A venir : pose du parquet. 

lelogisdesainthilaire @ 20:34
Enregistré dans Non classé
Piquetage du fournil

Posté le Vendredi 13 mai 2011

p1090083.jpg

 Le fournil au moment de l’achat (mars 2009). 

p1160391.jpg

En cours de piquetage (mai 2011).

lelogisdesainthilaire @ 20:14
Enregistré dans Non classé
Piquetage façade arrière

Posté le Jeudi 12 mai 2011

p1150163.jpg 

La photo se passe presque de commentaires.

Façade arrière piquetée.

Appareillage bien régulier.

Beaux encadrements de pierre.

Feuillures dans l’embrasure des fenêtres.

p1130692.jpg

 

lelogisdesainthilaire @ 19:19
Enregistré dans Travaux
C’est la ouate !

Posté le Dimanche 19 décembre 2010

neige1.jpg 

L’hiver a recouvert la maison de son blanc manteau de neige… et de ouate de cellulose. En toiture, pour éviter le tassement par gravité, la ouate a été insufflée sous pression afin d’obtenir un matelas de 30 cm. Dans les combles perdus, le matériau a été soufflé. Composée de papier journal recyclé, la ouate de cellulose est considérée aujourd’hui comme l’un des matériaux les plus écologiques du marché.

Au delà de ses qualités techniques en matière d’isolation thermique et phonique, la ouate de cellulose présente une forte résistance au feu, aux insectes et aux moisissures grâce à l’ajout de sel de bore, un adjuvant naturel.  De plus, la ouate de cellulose est capable de créer un grand déphasage (le temps que la chaleur met pour pénétrer les parois) et permet donc de limiter les surchauffes dans l’habitat l’été. La chaleur met environ trois heures pour traverser une laine minérale alors qu’elle met jusqu’à quinze heures avec la ouate de cellulose. On vous en dira des nouvelles.

lelogisdesainthilaire @ 16:10
Enregistré dans Non classé
Terrassement

Posté le Jeudi 11 novembre 2010

p1150479.jpg 

Trottoir, allée de jardin et terrasse en béton ne sont plus que mauvais souvenirs.

Le marteau piqueur n’y aura toutefois pas suffi.

La mini-pelle est venue en renfort.

p11504251.jpg

terrasse.jpg

Epaisseur moyenne : 25 cm (40 cm au plus épais !).

p1150435.jpg

allee2.jpg

p1160359.jpg

Mai 201 : terrain remblayé, pelouse semée, arbustes plantés.

lelogisdesainthilaire @ 8:55
Enregistré dans Travaux
12